Trouve ton move pour ton groove

Dernière mise à jour : juin 10

Avant de toucher un réel instrument de musique, j’ai joué à être une rockstar. À 5 ans, j’ai pris une raquette de tennis et je me suis imaginé interprétant un solo endiablé devant une foule en délire. Si tu lis ce blogue, tu as certainement déjà fait la même chose. Si tu n’as pas joué de guitare sur une raquette, tu chantais à tue-tête en utilisant une brosse à cheveux en guise de micro. Comme moi, en regardant la télé, tu as copié le Moonwalk de Michael Jackson, dansé le Vogue de Madonna ou fait le Duck Walk d’Angus Young (un move qu’il avait lui-même emprunté à Chuck Berry). En imitant tes idoles, tu flirtais sans le savoir avec l’une des armes les plus puissantes du show-business: la gestuelle signature.



De Elvis Presley qui se déhanche au son de Blue Suede Shoe à Psy qui a conquis la planète en sautillant sur Gagnam Style, l’histoire de la culture pop regorge d’artistes qui ont établi un lien direct entre un geste et leur musique.


Avant d’écrire cet article, j’ai déniché sur le Web plusieurs listes des meilleur «signature moves». Mais je n’ai pas trouvé une définition exacte du concept. Voici donc la mienne:


Gestuelle signature – Un mouvement ou une attitude corporelle qui répond aux critères suivants:


- Reconnaissable facilement

- Popularisé par un artiste en particulier

- Exécuté sur une base régulière pendant une longue période de sa carrière. Une exception peut être apportée sur ce point dans le cas des artistes qui ont rapidement connu la gloire avant de sombrer dans l’oubli, mais dont la gestuelle signature a quand même eu un grand impact dans la culture populaire. Exemple : La Macarena de Los Del Rio.

- Repris par toute personne qui tente d’imiter l’artiste en question.

- Immortalisé régulièrement sur support visuel (photo, film, vidéo)


Voici maintenant une liste vraiment incomplète de mouvements associés à des artistes connus.


Mouvement utilisé de façon générale par un artiste


- Le Hipthrust d’Elvis Presley

- Le Snake Dance d’Axl Rose

- Le Moonwalk de Michael Jackson

- Le Crotch Grab de Michael Jackson

- Le Rooster Strut de Mick Jagger

- Les Karate Kicks de David Lee Roth


Mouvements avec instruments


- Le Duckwalk de Chuck Berry repris par Angus Young de AC/DC

- Jerry Lee Lewis debout au piano et qui joue avec ses pieds

- Les guitares rotatives de ZZ Top

- Le Windmill de Pete Townsend

- Le Bass Riffle de Steve Harris


Mouvements associés à un titre de chanson


- Le Twist de Chubby Checker

- Le Vogue de Madonna

- Le Gagnam Style de Psy - Plus de 2 milliards de vue sur YouTube (record de 2014 à 2019)

- YMCA - Village People


Routines associées à une chanson ou un moment du spectacle


- Rolling On The River de Tina Turner

- La routine de la cape à la fin des shows de James Brown


Les quelques exemples énumérés ci-haut appartiennent à des vedettes internationales. Cependant, je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’attendre d’avoir atteint le panthéon de la musique pop pour adopter sa propre gestuelle signature. Au contraire, avoir ce type d’atout dans son jeu peut justement aider les artistes émergents à se démarquer.





Voici donc 5 bonnes raisons de créer les bon moves pour ton groove.


Pour établir un branding


Adopter une gestuelle signature forte est l’équivalent scénique de créer un logo. Cela permet d’ancrer une image dans l’esprit du public. Lorsqu’on voit un artiste en spectacle pour la première fois, on peut rapidement oublier sa musique, mais on se souviendra plus longtemps d’un mouvement ou d’une attitude corporelle. Pour plus d’efficacité, ajoutons à cela une tenue vestimentaire distinctive et le tour est joué.


Pour provoquer l’émulation


Une gestuelle signature forte stimule l’émulation. Les fans les plus fervents d’un artiste, succombant à un puissant désir d’identification, seront tentés de reproduire les mouvements de leur idole. Cela existe dans tous les styles. La culture hip-hop regorge d’une foule d’exemples de signes de mains et de pas de danse associés à certains rappeurs. Dans le rock, pensez à tous les virtuoses de la « air guitar » qui reproduisent à la perfection les mimiques de leurs guitaristes préférés pendant un solo. Et on connait tous une Céline à temps partiel qui se frappe la poitrine en chantant My Heart Will Go On dans les bars de karaoké.


Pour créer un moment que le public attend


Quand un artiste gagne en notoriété, sa gestuelle signature devient en elle-même un « moment fort » de son spectacle. Le public voudra le voir exécuter ce fameux mouvement qui le distingue. Ça fait partie du show.


Pour offrir un bonbon aux médias


Adopter une gestuelle puissante et évocatrice de donne de la matière intéressante à diffuser. Imaginons les circonstances suivantes. Plusieurs groupes se produisent au cours d’un même festival de musique émergente, disons 40 prestations réparties sur un weekend. Deux ou trois photos représenteront tout le festival dans le cahier arts et spectacles du journal local. Une poignée d’extraits de spectacles résumeront tout l’événement dans une capsule vidéo de trente secondes diffusée sur les réseaux sociaux. Devinez quels artistes ou quels groupes seront mis de l’avant ?


Parce que c’est gratuit et ça travaille pour toi en ton absence


Lorsqu’elle est bien popularisée, la gestuelle signature travaille pour l’artiste en son absence. À une certaine époque, le vidéoclip était le meilleur vecteur pour communiquer au grand public les mouvements et attitudes corporelles des artistes. Ensuite, les fans reprenaient ses mouvements devant leurs téléviseurs comme dans l’exemple donné en introduction de cet article. Aujourd’hui, grâce à Tik Tok et autres réseaux sociaux, il est plus facile que jamais d’ancrer votre musique dans la mémoire corporelle de votre public.



Les relations de presse, des photos de qualité, le pistage radio, le vidéoclip, le graphisme, tous ces outils coûtent cher pour une durée de vie relativement limitée. À l’inverse, une bonne gestuelle signature ne coûte absolument rien et se bonifie avec le temps. Plus la carrière d’un artiste avance, plus le public connaîtra sa gestuelle.


N’attendez pas, redevenez l’enfant que vous avez été, et imaginez les moves de la star que vous souhaitez devenir. Qui sait ? Poser les bons gestes pourrait vous ouvrir bien des portes.

Ces conseils s’appliquent pour tous types de spectacles et tous styles de musique. Je veux surtout dans ce billet provoquer une réflexion sur l’importance d’oser se démarquer physiquement pour mieux développer son public.


Faites-moi part de vos commentaires et abonnez-vous à ma page FB.

Pour une consultation, pour du coaching personnalisé, pour optimiser vos performances scéniques, contactez-moi.

Bon show !

Olivier






Photo by Spencer Davis on Unsplash



123 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout