Les grandes rencontres et les vitrines professionnelles

Tu joues de la musique depuis quelques années, tu as formé un groupe, et ensemble, vous commencez à jouir d’une certaine renommée sur la scène locale. En spectacle, vous remplissez de petites salles et on sent qu’il y a un buzz autour de vous.


Vous avez maintenant besoin de vous faire découvrir par des personnes qui pourraient vous aider à avancer dans votre carrière. Vous avez soumis votre candidature pour participer à un événement professionnel qui réunira l’ensemble de l’industrie musicale locale. Votre proposition a été acceptée et vous donnerez une prestation de 20 minutes, c’est ce qu’on appelle faire une vitrine. Dans un monde idéal, quelqu’un vous représenterait et vous aiderait dans vos démarches. Mais comme vous débutez dans le métier et que vous êtes encore 100 % indépendants vous avancez sans équipes de gérance ou de booking, ni de contrat avec un label.


L’événement réunira plein d’acteurs importants du milieu dont des gens qui programment des festivals, dirigent des maisons de disques, travaillent pour des agences de spectacle et ainsi de suite. Votre réputation vous précède et certains d’entre eux veulent vous voir en action. Bref, de belles occasions se présentent. Saurez-vous les saisir ?







Tout le monde vous le dira, pour se démarquer dans l’industrie musicale, il faut évidemment du talent, des bonnes chansons, beaucoup de boulot… et un peu de chance.


« La chance est ce qui arrive quand la préparation coïncide avec l’opportunité ».

- Sénèque



Voici donc 5 façons de bien se préparer pour une vitrine professionnelle.


1 - Connaître la culture de l’événement


Chaque année, des centaines d’événements contact réunissent des professionnels de l'industrie musicale. Ces gens du milieu s’y retrouvent quelques jours pour discuter, assister à des conférences, faire des affaires, découvrir de nouveaux talents... et boire un verre gratuitement dans des cocktails de réseautage. En tant qu’artiste émergent, il peut être intimidant de prendre part à de tels événements.


C’est pourquoi, avant d’y présenter une vitrine, je t’encourage à bien te renseigner sur l'événement auquel tu participeras en cherchant les réponses aux questions suivantes :


- Quelle est la direction artistique de l’événement ?

- Qui sont les autres artistes au programme ?

- Est-ce ouvert au public ou réservé aux professionnels ?

- Qui sont les professionnels participants ?

- Est-ce que je devrais assister aux conférences et ateliers ?

- Est-ce un événement local, national ou international ?

- Dans quel type de salle présente-t-on les spectacles ?


Les réponses à toutes ces questions t’aideront à mieux préparer ton passage.


2 -Planifier ton réseautage


Tu as identifié certains pros dont tu veux attirer l’attention ? Renseigne-toi autant que possible. Visite le site web et la page FB de leur organisation, essaie d’en apprendre plus sur eux et le type d’artistes avec qui ils font affaire. C’est toujours mieux de t’informer d’avance pour ne pas sembler trop perdu. Tu joues du country ? Du hip-hop ? Du métal ? Qui parmi les pros inscrits à l’événement travaille avec des projets comparables au tien ? Dans ces événements, le temps est précieux et on peut facilement s’éparpiller dans toutes les directions. Identifier clairement les personnes avec lesquelles on souhaite entrer en contact rend la démarche beaucoup plus efficace.


3 -Maîtriser ton «elevator pitch»


Dans ces événements, les choses se passent souvent très vite et tu dois savoir capter l’attention de ton interlocuteur en un instant.


Bonne approche: Précision et concision


Tu dois résumer ta bio, ton créneau musical et ton parcours professionnel en deux phrases. Sans blague. Rentre les infos les plus importantes en quelques mots:


- Ton nom

- Le nom du projet musical

- Ville d’origine

- Style musical

- Enregistrement commercialisé récemment ou à venir

- Meilleurs accomplissements récents

- Date, lieu et heure de ta vitrine


Tu donnes un flyer avec des infos de base et tu passes au prochain interlocuteur.


Mauvaise approche: le flou artistique


Évite à tout prix d’étirer la conversation en ne disant rien de pertinent. Exemple de chose à ne pas dire: « On a un band, on fait de la musique, c’est vraiment chill comme vibe. Un peu difficile à décrire, on ne veut pas trop se limiter en donnant un nom de style, l’important c’est la liberté créative, tu comprends, mais c’est super bon pis l’monde trippe quand on fait des shows. C’est jamais pareil parce qu’on s’adapte à l’énergie du moment. On se laisse guider par les forces cosmiques puis on fait notre affaire à notre manière. Tu devrais venir nous voir, t’aimerais ça je pense. »


Ton « elevator pitch » en dit beaucoup sur ton niveau de préparation, alors pratique-toi.


4 - Avoir du bon matériel promotionnel


Ton « elevator pitch » a fonctionné et ton interlocuteur veut en savoir plus. As-tu du bon matériel promotionnel ? Voici quelques éléments de base que tu dois pouvoir partager en quelques clics:


- Une bio bien rédigée

- Une bonne description de spectacle

- Des liens vers ton meilleur matériel vidéo (vidéoclip et prestations en spectacle)

- Liens audio (album, ep)

- Photos de presse en haute résolution

- Affiche de spectacle de bonne qualité


Les gens de l'industrie aiment travailler avec des artistes qui démontrent une attitude professionnelle dans tous les aspects du métier. La qualité de ton matériel promotionnel et ta capacité de le partager efficacement sont d’excellents indicateurs.


5 - Bien concevoir ta vitrine


Le temps est relatif. Un bon show passera très vite, un mauvais show paraîtra trop long dès les premières minutes. Tous les professionnels du milieu vous confirmeront qu’ils ont déjà assisté à des prestations de 20 minutes qui semblaient durer une heure, d’où l’importance de bien se préparer.


- Commence en force, assure-toi de capter l’attention de ton public dès que tu montes sur scène.

- Planifie tes transitions entre les chansons.

- Présente un univers artistique clairement défini.

- Assure-toi de bien communiquer le nom de ton groupe (ou le tien si tu mènes une carrière en solo).


Pour plus de trucs sur la préparation d’un spectacle court, lis cet article paru précédemment.




En terminant, voici une liste bien incomplète d’événements professionnels dédiés à la musique et aux arts de la scène en général:


Au Québec:

RIDEAU (Québec)

Le Phoque OFF (Québec)

ROSEQ (Rimouski)

FICG (Granby)

M pour Montréal (Montréal)

Pop Montréal (Montréal)

FME (Rouyn-Noranda)

CINARS (Montréal)

Coup de Cœur Francophone (Montréal)


Ailleurs au Canada

Canadian Music Week (Toronto)

Indie Week (Toronto)

RADARTS (Dieppe)

Contact Ontarois

Ontario Contact

Contact Ouest


Ailleurs dans le monde:

MaMa (Paris)sc ocktailsde

MIDEM (Cannes)

SXSW (Austin)

Reeperbahn (Hambourg)

Folk Alliance (Événement itinérant)

WOMEX (Événement itinérant)

The Great Escape (Brighton)




Ces conseils s’appliquent pour tous les artistes en développement de carrière qui veulent se démarquer lors d’événements professionnels

Faites-moi part de vos commentaires et abonnez-vous à ma page FB.

Pour une consultation, pour du coaching personnalisé, pour optimiser vos performances scéniques, contactez-moi.

Bon show !

Olivier



105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout